République du Congo République du Congo

STATUT ITIE

STATUT ITIE: 
Pays Conforme

Industries extractives

L'économie du Congo dépend fortement du secteur pétrolier, qui représente 80% des recettes publiques et 90% des exportations totales du pays. La République du Congo a produit plus de 300 000 barils par jour en 2012 et a perçu plus de 5 milliards de dollars en recette gouvernementale. Le pays possède 1,6 milliard de barils en réserve prouvée de pétrole, cinquième producteur en Afrique sub-saharienne, selon l’Oil &Gas Journal. En dépit d'une baisse de production dans les champs pétroliers matures, la production totale a augmenté au cours des dernières années, principalement grâce à Moho-Bilondo, premier gisement en eaux profondes du Congo, qui est en exploitation depuis 2008.  

En mars 2012, la République du Congo et l'Angola ont signé un accord de partage des recettes (à condition égal) afin de développer un champ pétrolier en eaux profondes dans une zone de développement conjoint (ZDC).  En juillet 2013, la République du  Congo et l'Angola ont convenu de stimuler l'exploration de la zone de développement conjoint et l'exploitation devrait commencer en 2015.  En raison de l'absence d'infrastructures, les réserves de gaz naturel bien qu'importantes, demeurent sous-exploitées.  Le gouvernement cherche à développer des champs de gaz et de pétrole offshore.  En plus du pétrole conventionnel, la République du Conge possède des gisements potentiellement importants de sables bitumineux, qui sont actuellement à l'étude par la firme italienne ENI. 

 

Le secteur minier n'est pas suffisamment développé bien qu'il existe un potentiel considérable.  L'or et les diamants sont principalement produits par de petites exploitations minières et de façon artisanale.  L'exploration de ressources telle que le minerai de fer et la potasse a suscité l'intérêt des investisseurs internationaux.  Le développement de ces ressources pourrait aider la République du Congo à diversifier son économie fortement basé sur le pétrole.  Selon l'indicateur Doing Business de la Banque Mondiale, la République du Congo a un climat d'affaires difficile dans le monde. En 2012, il était classé en 185è sur 189 pays par une enquête de conjoncture réalisé par la Banque Mondiale.

Déclarations ITIE

The country has not yet produced an EITI Report.
L'ITIE Congo a publié son rapport 2011 le 6 décembre 2012 ainsi qu'une version finale mise à jour le 18 octobre 2012.

Mise en œuvre de l'ITIE

Le Congo a été le deuxième pays mettant en œuvre l’ITIE au monde à publier son rapport 2011 (ce qui a eu lieu le 6 septembre 2012). Il a soumis son rapport final de Validation en avant de l'échéance du 9 décembre 2012. La diffusion nationale du rapport est en cours. Le Groupe multipartite a commencé les discussions pour le rapport 2012 du Congo.

Lire la suite

Innovations

 

  • Œuvrer en faveur d’une loi de responsabilité fiscale avec le gouvernement et la Banque mondiale;
  • Couvrir les partages de production et la monétisation du brut dans les rapports ITIE ;
  • Couvrir les paiements sociaux dans les rapports ITIE ;
  • Conduite tripartite du Groupe multipartite ;
  • Rôle des OSC au sein du Groupe multipartite dans l'organisation de la Validation.

 

Lire la suite

National Coordinator

République du Congo
Président du Comité exécutif
Ministère de l'Économie et des Finances
+242 555 0172 / +242 676 6444

Faits & Chiffres

Dernier rapport ITIE publié: Rapport 2012
Échéance pour le prochain rapport ITIE: Mardi, 31 December 2013
NOMBRE D’ANNEES FISCALES PUBLIEES: 9