Noticias

Semaine de l’ITIE à Astana, Jour 1

Les membres du Conseil d’administration de l’ITIE visitent la plus grande mine d’or à ciel ouvert d’Asie centrale, Vasilkovka

La semaine de la toute première réunion du Conseil d’administration de l’ITIE en Asie centrale, sous l’égide du gouvernement de la République du Kazakhstan, a débuté avec une visite du plus grand gisement aurifère à ciel ouvert du Kazakhstan, Vasilkovka, par le Conseil d’administration de l’ITIE. Cette mine se trouve à 347 km d’Astana. Exploitée par JSC Altyntau-Kokshetau, dont la maison mère n’est autre que Glencore, elle apporte une contribution aux citoyens de la région par le biais de l’emploi et de divers programmes sociaux. Après avoir assisté à une démonstration des activités minières du site d’Altyntau-Kokshetau, les membres du Conseil d’administration et les observateurs ont rencontré les représentants du syndicat local, le maire de la ville et la direction de l’entreprise. 

L’extraction d’or à Vasilkovka à l’aide de charges explosives. 

Soixante-dix pour cent de la population locale travaille à la mine, et les paiements sociaux consacrés au développement de l’oblys d’Aqmola font partie intégrante de la politique de la ville. Les infrastructures locales se sont développées ces deux dernières années : des complexes sportifs d’hiver et d’été, des centres artistiques, un hôpital, une école maternelle et des logements ont été construits dans le cadre des programmes sociaux mis sur pied par la société.

Les chaînes de télévision nationale et locale ont profité de cette occasion pour interviewer les représentants du Conseil d’administration de l’ITIE.

Les progrès accomplis en matière de propriété réelle

La délégation du Conseil d’administration et les parties prenantes locales ont discuté des spécificités de la mise en œuvre de l’ITIE au Kazakhstan. Ainsi, les parties prenantes internationales de l’ITIE ont appris que ce lundi après-midi, des modifications au Code sur le sous-sol, dont une clause contraignante relative à la divulgation de la propriété réelle, feraient l’objet de discussions approfondies lors d’une table ronde gouvernementale.

Entre-temps, des représentants du Secrétariat international et des agences gouvernementales se sont réunis au ministère des Investissements et du Développement pour un débat ouvert. Ils y ont discuté des étapes concrètes de la divulgation de la propriété réelle au Kazakhstan, de ses avantages et des difficultés prévues. La réunion a débuté avec une présentation du Coordinateur National Ruslan Baimishev sur les pratiques du Kazakhstan en matière de propriété réelle et sur les ambitions du Kazakhstan quant à sa plus grande divulgation, présentation adressée au gouvernement du Kazakhstan et au Secrétariat international de l’ITIE. « La transparence des propriétaires réels est une tendance mondiale et nous voulons être en première ligne. Il ne s’agit pas simplement de respecter une certaine Exigence de la Norme ITIE, mais nous voulons atteindre nos priorités nationales de cette façon », a expliqué Ruslan en invitant les participants à entamer la discussion. 

Le grand intérêt du gouvernement kazakh et son engagement envers la divulgation des propriétaires réels reflètent l’engagement permanent du gouvernement kazakh à montrer l’exemple en matière de transparence en Asie centrale. Cela dit, quelques-unes des difficultés rencontrées et des questions relatives à la divulgation de la propriété réelle ont été abordées avec les représentants du Secrétariat international de l’ITIE. Le directeur du Secrétariat de l’ITIE, Jonas Moberg, a partagé des pratiques internationales de l’ITIE et encouragé le gouvernement à collaborer avec les pays voisins qui ont déjà pris des mesures pour divulguer les données relatives à la propriété réelle. La République kirghize, l’Ukraine et le Royaume-Uni s’intéressent à la propriété réelle depuis quelques années puisqu’ils prennent part au projet pilote de l’ITIE sur la propriété réelle et ils publient des données relatives à la propriété réelle grâce à des registres en ligne. Jonas a fait remarquer que la réunion internationale de l’ITIE à Astana, cette semaine, constituait une excellente occasion de progresser en matière de propriété réelle pour les parties prenantes kazakhes. Les membres de l’ITIE au Kazakhstan pourront présenter leurs efforts lors de la Conférence nationale du 27 octobre.

Revenez demain pour lire un compte-rendu de la 2e journée de la semaine de l’ITIE à Astana.

Sincères salutations depuis le Kazakhstan, où il gèle en ce moment !

Le Secrétariat international de l’ITIE