Publisher: 
EITI
Guidance note 5
Type de publication: 
Guidance note
Published Date: 
February, 2016

Note d'orientation 5: Elaboration des rapports annuels d'avancement

Note d’orientation 5 – Exigences 7.4 et 8.4

 

Ce fichier est en format Word et inclut un modèle pour le rapport d'avancement annuel​

Le rapport annuel d’avancement est un outil important dans la gestion du processus de mise en œuvre de l’ITIE. Il peut aider un pays mettant en œuvre l’ITIE à évaluer de manière critique ses progrès par rapport aux Exigences ITIE. Il permet également au Groupe multipartite (MSG) de vérifier s’il est en train d’atteindre ses propres objectifs de mise en œuvre, tels qu’établis dans le plan de travail dudit Groupe, et si le processus ITIE donne les résultats escomptés. Sur la base d’une telle évaluation, le Groupe multipartite peut décider de revoir son plan de travail ou ses objectifs, afin d’exploiter les possibilités de renforcer la mise en œuvre. Les rapports permettent également de faire le point sur les efforts faits pour appliquer les recommandations issues des Rapports ITIE et de la Validation, ainsi que de cerner les problèmes qui doivent être traités entre les Validations.

En outre, un rapport annuel d’avancement annuel est un outil de communication important. Il permet de montrer ce que le pays mettant en œuvre l’ITIE a fait pour améliorer la transparence et gérer plus rigoureusement ses ressources naturelles par le biais de l’ITIE. Il peut également être un moyen pour les membres du Groupe multipartite de rendre compte de leur travail à leurs collèges et aux parties prenantes au sens large. 

Il est demandé aux pays mettant en œuvre l’ITIE d’examiner les résultats et l’impact de la mise en œuvre de l’ITIE sur la gouvernance des ressources naturelles, et de publier des rapports annuels d’avancement résumant les progrès réalisés au cours de l’année précédente (Exigence ITIE 7.2). Cette note d’orientation fournit un modèle de rédaction d’un rapport annuel d’avancement. Les Groupes multipartites et les secrétariats nationaux peuvent modifier ce modèle s’ils le souhaitent ou utiliser leur propre modèle.