Skip to main content

La Tunisie s'engage envers la transparence des ressources

7 June 2012

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a annoncé vendredi dernier la décision de son gouvernement de mettre en œuvre l'ITIE, la norme mondiale pour la transparence.

La Tunisie appliquera ainsi la transparence à l'ensemble des paiements qu’elle reçoit pour ses ressources naturelles, et sera la première démocratie issue du Printemps arabe à le faire.

Cela aura une grande signification pour les citoyens de Tunisie qui auront la possibilité de connaître combien d’argent leur gouvernement reçoit en contre partie des activités pétrolières, gazières et minières du pays, rejoignant ainsi les citoyens de 35 pays qui bénéficient déjà de leur propre ITIE.

Mme Clair Short, Présidente de l'ITIE, s'est félicitée de cette décision :

« L'ITIE apportera davantage de transparence au secteur tunisien des ressources naturelles. Elle aidera à s’assurer que la gestion des ressources se fait au profit de la population.

La décision de mettre en œuvre l'ITIE témoigne par ailleurs de la volonté du gouvernement tunisien d'améliorer la gouvernance et de lutter contre la corruption.

La Tunisie joue une nouvelle fois le chef de file dans la région et j'espère que d'autres pays suivront cet exemple », a-t-elle déclaré.

Cette annonce a fait suite aux entretiens que Mme Short a eus avec le Président tunisien, M. Moncef Marzouki, le Premier ministre, M. Hamadi Jebali, et le Ministre de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, M. Abderrahmene Ladghame.

S’exprimant le même jour devant une assemblée d'organisations de la société civile tunisiennes, Mme Short a salué la détermination des organisations de la société civile tunisiennes, qui furent parmi les premières à préconiser l'adhésion de la Tunisie à l'ITIE.

Le Président de l'Association tunisienne de transparence dans l'énergie et les mines (ATTEM), M. Sofiane Reguigui, a déclaré :

« Toutes les organisations de la société civile qui se sont réunies aujourd'hui nourrissent de grands espoirs quant à la mise en œuvre de l'ITIE afin qu’elle puisse finalement aboutir à une gestion saine des industries extractives dans notre pays ».

L'ITIE (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) est une coalition mondiale de gouvernements, d'entreprises, de groupes de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales. Ensemble, ces instances ont élaboré la norme ITIE, qui garantit la publication par les entreprises extractives de ce qu'elles versent à l'État, et la divulgation par l'État de ce qu'il tire de ses ressources naturelles.

 

Notes aux rédacteurs/médias :

1. Pour toutes demandes de renseignements, prière de contacter Anders Tunold Kråkenes, Responsable de la communication, au Secrétariat international de l'ITIE,  +47 4666 2888  ou akrakenes@eiti.org.

2. Mme Short a été élue Présidente du Conseil d'administration de l'ITIE en mars 2011. Elle a été Secrétaire d'État au Développement international du Royaume-Uni de 1997 à 2003. Sa biographie est disponible à http://eiti.org/cshort.