Dernières nouvelles

"La participation indispensable du gouvernement, du secteur et de la société civile"

Je suis à l'heure actuelle directeur des performances budgétaires au ministère des Finances mexicain. Je suis également chargée d'une équipe d'informaticiens travaillant sur le portail données ouvertes du gouvernement mexicain, connu formellement sous le nom de "Portail pour la Transparence dans les Industries Extractives" ou "Le Portail". Cela fait un certain nombre d'années que je travaille sur des questions de transparence, y compris des projets qui complètent la mise en oeuvre de la plateforme ITIE au Mexique.

J'ai travaillé aveec l'ITIE pour la première fois dans le cadre de mission au ministère des Finances. Le secrétaire adjoint aux revenus connaissait déjà l'ITIE par le biais du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (OGP). Le travail ITIE était effectué par un autre secrétaire adjoint mais j'ai participé à plusieurs réunions conjointes où nous avons discuté de la lettre présentant l'intention du Mexique de rejoindre l'ITIE. Mon département travaillait déjà sur des questions de transparence budgétaire étant donné que le Mexique met en oeuvre les normes de données ouvertes budgétaires, en parallèle de la mise en oeuvre de l'ITIE. Nous avons pu constater que les initiatives se complétaient sur de nombreux points.

La participation indispensable du gouvernement, du secteur et de la société civile est différente de l'OGP où la société civile n'est pas forcément impliquée. Les efforts de l'OGP impliquent une interaction quotidienne avec la société civile mais sur une base tout à fait volontaire et parfois seul le gouvernement est impliqué.

Les trois secteurs bénéficieront de notre nouveau portail qui vise à rendre les procédures et données budgétaires transparentes, faciles à utiliser et pertinentes pour les utilisateurs. Nous avons développé le portail conformément à plusieurs normes internationales de l'Initiative mondiale sur la transparence des finances publiques et le partenariat pour des contrats ouverts, entre autres. Le portail présente des informations géo-référencées comme les zones sur lesquelles portent les contrats, la production et les projets et inclura également des données du Fonds mexicain pour les hydrocarbures et le fonds minier. Je suis ravie que le Mexique soit le premier pays à pouvoir tracer les revenus tout au long de la chaîne fédérale de dépenses sur le portail ITIE.

En plus du travail sur le portail lui-même, nous encourageons l'utilisation des données par les citoyens. Nous prévoyons de sensibiliser les citoyens à ces questions en utilisant des groupes d'intérêt, des concours et l'utilisation de hashtags. Nous pourrons de cette façon ajouter de la valeur aux données déjà divulguées et encourager la participation des citoyens à la supervision des secteurs extractifs dans nos pays.