Dernières nouvelles

Questions réponses avec Total: première major à adopter une politique de transparence des contrats

La compagnie pétrolière française Total devient l'une des premiers géants du pétrole à annoncer qu'elle soutiendra la divulgation par les pays de leurs contrats et licences pétroliers. En s'exprimant en faveur de la transparence des contrats, l'entreprise rejoint le géant minier Rio Tinto ainsi que des compagnies pétrolières de plus petite taille comme Kosmos Energy et Tullow Oil. Dans une déclaration, Fredrik Reinfeldt, Président de l'ITIE "se félicite et félicite Total pour cette nouvelle politique, c'est un signe que la transparence des contrats devient la norme." Jean-François Lassalle, membre du Conseil d'administration de l'ITIE et conseiller spécial auprès du Président E&P de Total, explique ce qui sous-tend cette décision:

Pourriez-vous en deux mots expliquer le processus ayant amené Total à affirmer sa position sur la divulgation des contrats en la rendant publique ?

Cela s’inscrit dans la continuité de la politique menée depuis une quinzaine d'années par Total en matière de transparence.  La publication des contrats est un thème récurrent au sein de l’ITIE et de nombreux Etats sont engagés dans cette démarche. Nous avons donc décidé de revisiter le sujet et de voir dans quelle mesure, tout en respectant la légalité des dispositions qui nous gouvernent dans chaque pays et l'équilibre concurrentiel, nous pouvions contribuer à répondre à cette attente.

Comment avez-vous pu répondre aux préoccupations de confidentialité et de sensibilité commerciale ?

Dès lors qu’un Etat souhaite rendre public tous les contrats pétroliers et qu'il lève les clauses de confidentialité à cet effet, nous estimons que les questions juridiques et commerciales sont traitées. C'est la raison pour laquelle il est essentiel que la décision de publier soit initiée et mise en place par les Etats et non par les compagnies.

Quels sont les résultats que vous espérez obtenir grâce à cette politique ?

L’objectif est de contribuer à développer de la confiance en notre industrie auprès de l’ensemble de ses publics. Cette confiance est un actif fondamental pour un acteur qui s’engage sur le long terme dans des investissements lourds. Cela contribue à la stabilité contractuelle. C’est pourquoi nous considérons qu’il est de notre intérêt que les Etats procèdent à la publication des contrats.

Avez-vous déjà constaté  un impact au niveau international ou national, par exemple avec d'autres entreprises ou gouvernement ?

Il est trop tôt pour parler d’impact, d’autant que notre action sera indirecte, puisqu’elle consiste à soutenir les Etats dans leur démarche de publication de tous leurs contrats pétroliers. Bien entendu, nous  nous féliciterons si d'autres compagnies s’inscrivent dans cette démarche pour la transparence.