Semaine de l'ITIE à Astana, 3e jour

L'ITIE fait sa première évaluation selon la Norme de l'ITIE

Aujourd'hui, le Conseil d'administration de l'ITIE a achevé sa 35ème réunion du Conseil d'administration en se penchant sur le statut de l'Azerbaïdjan suite à sa Validation, ainsi que sur la présentation de son plan de travail, ses finances et sa gouvernance pour l'année à venir.

L'ITIE prolonge l'adhésion de l'Azerbaïdjan

Le Conseil d'administration a convenu que l'Azerbaïdjan devrait rester candidate mais avec des mesures correctives à mettre en place et certains progrès à examiner à travers une Validation qui débutera le 6 juillet 2017. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Des progrès sur le financement et la gouvernance de l'ITIE

Faisant suite aux précédentes délibérations et options visant à relever les défis de l'ITIE en matière de financement à long terme, le Conseil d'administration met en place un nouveau modèle de financement. L'objectif étant de fournir un financement suffisant, prévisible et juste à la gestion internationale de l'ITIE, le Conseil d'administration a convenu que les entreprises soutenant l'ITIE ainsi que les pays mettant en œuvre l'ITIE devraient apporter une contribution financière.

La réunion d'Astana a également convenu d'apporter certains changements mineurs à ses procédures de vote.

La prochaine réunion du Conseil d'administration aura probablement lieu fin février ou début mars 2017 à Bogota.

L'ITIE du Kazakhstan organise une conférence nationale

Le Kazakh National Stakeholders Council (NSC – Conseil national des parties prenantes du Kazakhstan) a profité de la présence de la communauté internationale de l'ITIE ici, à Astana, pour organiser sa 8e conférence nationale de l'ITIE. Pendant la conférence, le NSC a fait état de la manière dont il a utilisé le processus ITIE afin de concrétiser le programme de transparence du pays. La conférence portait principalement sur les divulgations de la propriété réelle au Kazakhstan et ce que cela comportera. Le NSC a conseillé au gouvernement de modifier le Code d'utilisation des sols et des sous-sols afin d'y inclure une clause obligatoire sur la divulgation de la propriété réelle dans le pays. Les membres du Groupe multipartite ont présenté les progrès récemment accomplis dans le domaine du rapportage en ligne de l'ITIE et de l'intégration, un domaine qui est soutenu par le Kazakhstan dans la région. Dernier point, mais pas le moindre, le conseil national des parties prenantes a présenté les données de 2015 du Kazakhstan par le biais du futur rapport ITIE 2015. Retournez sur le site eiti.org pour retrouver les détails du rapport 2015 ITIE du Kazakhstan.

ITIE : et alors ?– Étude d'impact

Le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement, GIZ, la banque mondiale, PWYP, NRGI et MSI Integrity ont organisé un événement parallèle à la réunion du Conseil d'administration appelé : "ITIE : et alors ? Évaluer l'impact de l'ITIE pour le changement".

La session a exploré l'impact que l'ITIE a eu jusqu'à présent ainsi que son rapport avec les Objectifs de développement durable. Le débat a surtout porté sur la manière dont le changement est apporté au sein de l'ITIE, comment il est possible de le mettre en relation avec les programmes nationaux, et la manière de le mesurer. Lutz Nueman a exposé les résultats de l'étude d'impact du GIZ sur les différentes façons de renforcer l'impact de l'ITIE aux niveaux national et sous-national.

Il est apparu évident que l'ITIE a un impact fort et réel dans de nombreux pays, mais que le suivi et la présentation de la vue d'ensemble au niveau mondial restaient toutefois des défis à affronter. En savoir plus sur l'impact de l'ITIE sur ses 51 pays mettant en œuvre l'ITIE : Rapport de suivi 2015 de l'ITIE : progrep.eiti.org