Dernières nouvelles

La Birmanie (Myanmar) progresse en direction de l'ITIE

Le Président birman, Thein Sein, a rencontré la Présidente de l'ITIE, Clare Short ,aujourd'hui.

Le Président birman, Thein Sein, a rencontré la Présidente de l'ITIE, Clare Short ,aujourd'hui.

Clare Short a félicité le Président Thein Sein pour les avancées de son pays vers une mise en œuvre de l'ITIE et a déclaré :

« Je suis impressionnée par l'engagement du gouvernement, de la société civile et de l'industrie de collaborer pour améliorer la gestion des ressources naturelles de la Birmanie. La première réunion multipartite marque une étape importante dans le processus d'intégration de l'ITIE par la Birmanie et l'esprit d'ouverture qui s'est manifesté au niveau des discussions est le reflet d'une transition vers la démocratie effective et en rapide évolution. »

Le Président Thein Sein a reconnu le besoin d'une meilleure gouvernance des ressources naturelles de son pays. Il a déclaré : « Nous voulons utiliser l'ITIE pour garantir que ces ressources sont développées et gérées de manière transparente et pour le bénéfice du peuple. Les réformes politiques et économiques constituent une partie importante du processus de démocratisation. Devenir membre de l'ITIE constituera un résultat tangible à ces réformes. »

En décembre de l'année dernière, le Président Thein Sein a annoncé publiquement que la Birmanie allait mettre en œuvre l'ITIE et a nommé U Soe Thane, Ministre secrétaire de la Présidence, pour diriger le processus de mise en œuvre de l'ITIE dans le pays.  Deux étapes importantes restent à surmonter avant que la Birmanie ne puisse soumettre sa candidature. D'abord, le pays doit former un Groupe multipartite. Des progrès dans ce sens ont été réalisés hier lors d'une séance de consultation avec un groupe multipartite de l'ITIE à Naypyitaw où une cinquantaine de représentants du gouvernement, de l'industrie et de la société civile se sont rencontrés pour discuter du processus de nomination des membres du Groupe multipartite de la Birmanie.

La deuxième étape veut que le Groupe multipartite élabore un plan de travail qui définit les objectifs de mise en œuvre de l'ITIE en Birmanie, incluant les secteurs à couvrir et l'élaboration du premier rapport de l'ITIE. D'autres sujets ont fait l'objet de discussions, dont la transparence des contrats, la propriété réelle et l'extension de la Norme aux secteurs hydroélectrique et forestier.  Clare Short a demandé aux intervenants de maintenir un agenda ITIE à long terme ambitieux, mais a rappelé que la mise en œuvre ne sera pas chose aisée et a encouragé une approche étape par étape.  

La Birmanie veut soumettre sa candidature pour la mise en œuvre de l'ITIE dans les quelques mois à venir.