Clare Short: La Mauritanie pourrait devenir un exemple pour les autres pays

La présidente de l'ITIE Clare Short a rendu une visite en Mauritanie du 1er au 3 octobre à l'invitation du gouvernement mauritanien. Au cours de sa visite, Clare Short a rencontré Son Excellence le président Mohamed Ould Abdel Aziz et le ministre du Pétrole et de l'Énergie Taleb Ould Abdivall. Elle s'est également entretenue avec des responsables de haut niveau du gouvernement et avec des membres du groupe multipartite ITIE national, notamment des représentants de la société civile, des compagnies et des parlementaires.

Dans son intervention lors de la conférence ITIE nationale le 2 octobre, Clare Short a salué la Mauritanie pour ses efforts de progression en matière de transparence dans le secteur extractif, notamment la publication régulière des paiements et revenus issus du pétrole et des mines. Elle a expliqué que l'ITIE est une norme mondiale mise en œuvre par 35 pays à travers le monde, les États-Unis s'étant récemment engagés à la mise en œuvre. Elle a souligné que dans un grand nombre de pays riches en ressources de par le monde, le pétrole, le gaz et les minéraux suscitent la corruption et l'instabilité, et que la transparence est une étape importante pour résoudre ces problèmes et inciter à l'engagement de responsabilité.

Durant son séjour en Mauritanie, la présidente de l'ITIE s'est également rendue dans la ville d'Akjoujt pour visiter une mine de cuivre et d'or exploitée par First Quantum Minerals, et a discuté de la façon dont les activités minières contribuent au développement des communautés. S'entretenant avec les pouvoirs locaux et les représentants des communautés, elle a souligné que l'ITIE offre une plate-forme pour le dialogue entre gouvernements, compagnies et citoyens, et que les ressources naturelles doivent être gérées au profit du peuple.

Lors de son retour à Nouakchott, Clare Short a donné une conférence de presse avec Sidi Ould Zeine, le président du Comité national de l'ITIE. En réponse à la question de savoir si la Mauritanie devait intégrer la pêche à son processus ITIE, elle a déclaré que l'ITIE est un norme robuste mais souple que les pays peuvent élargir à d'autres ressources nationales significatives.

 "Je suis impressionnée par le niveau de transparence en Mauritanie. Avec des efforts soutenus, l'expérience de la Mauritanie devrait devenir un exemple pour les autres pays de la région", a-t-elle affirmé.

La Mauritanie possède de nombreuses ressources minérales, notamment en minerai de fer, cuivre et or. En septembre 2007, le pays a été admis comme pays candidat à l'ITIE et s'est engagé à améliorer la transparence des revenus dans les secteurs pétrolier, gazier et minier. La Mauritanie a publié quatre rapports ITIE portant sur les revenus extractifs de 2005 à 2009.

Pour davantage d'informations sur l'ITIE en Mauritanie, veuillez visiter: http://eiti.org/Mauritania.