Dernières nouvelles

La Colombie et l’Ukraine s’engagent à mettre en œuvre l’ITIE

BRASILIA, le 18 AVRIL 2012. Les gouvernements respectifs de Colombie et d’Ukraine ont annoncé hier qu’ils mettraient en œuvre l’ITIE, la norme pour la transparence des revenus issus de l’extraction des ressources naturelles. Ces déclarations ont été faites lors du sommet de l’Open Government Partnership (OGP- Partenariat pour un gouvernement transparent). 35 pays mettent déjà en œuvre l’ITIE. La Conformité à cette norme internationale garantira aux citoyens de Colombie et d’Ukraine l’accès à des informations indépendantes sur ce que leurs gouvernements respectifs reçoivent de l’extraction des ressources pétrolières, gazières et minières.

Clare Short, Présidente du Conseil d’administration de l’ITIE a déclaré : « Suivre la norme ITIE permet de renforcer les efforts déployés pour s’assurer de la transparence et de la bonne gestion des revenus issus des ressources naturelles. En s’associant à cette norme mondiale, la Colombie et l’Ukraine prouveront un réel engagement vis-à-vis d’un gouvernement transparent ». 

Les dirigeants d’une soixantaine de pays se réunissent cette semaine à Brasilia à l’occasion du premier haut-sommet annuel de l’OGP qui sera organisé par la Présidente du Brésil, Dilma Roussef. Les pays de l’OGP devront présenter des plans d’action comprenant des engagements concrets sur la question des gouvernements transparents. L’année dernière, le Président Obama s’est engagé à mettre en œuvre l’ITIE, tandis que l’Australie s’est quant à elle investie dans la mise en œuvre d’un projet ITIE pilote. Lors de son discours, Ken Salazar, Secrétaire de l’intérieur américain, a insisté sur l’importance de l’ITIE et la nécessité pour les individus d’obtenir une part juste des contrats passés avec les compagnies pétrolières. Il a par ailleurs appelé aux autres pays développés de suivre l’exemple des pays de l’ITIE.   

Jonas Moberg, Chef du Secrétariat international de l’ITIE, a fait part de ses commentaires en direct du sommet : « l’Open Government Partnership réunit les gouvernements des pays qui ont entrepris des plans de réformes et permet de catalyser les actions envers la transparence. Cette année, un plus grand nombre encore de pays se sont engagés à mettre en œuvre l’ITIE dans le cadre de leurs plans d’action respectifs ».

L’ITIE est une coalition qui regroupe gouvernements, entreprises, groupes de la société civile, investisseurs et organisations internationales. Ensemble, ils ont développé la norme ITIE, qui garantit la divulgation par les entreprises des paiements qu’elles ont effectués aux gouvernements et la divulgation par les gouvernements des revenus issus de l’extraction des ressources naturelles.

 

Notes aux Éditeurs

1. Les questions liées à la presse peuvent être adressées au Responsable de la Communication, Anders Tunold Kråkenes au Secrétariat international de l’ITIE en appelant le +47 4666 2888 ou par email akrakenes@eiti.org.

2. Mme Short a été élue Présidente du Conseil d’administration de l’ITIE en mars 2011. Mme Short est l’ancienne Secrétaire d’État britannique pour le développement international (1997-2003). Une synthèse des recommandations de Mme Short sur les exigences en matière de divulgation des entreprises dans le cadre de la section 1504 de la loi Dodd-Frank et dans le cadre de la directive européenne sont disponibles à www.eiti.org.