Dernières nouvelles

Le Conseil d'administration de l'ITIE a conclu que le Timor-Leste est un Pays conforme à l'ITIE.

Le Conseil d'administration de l'ITIE a aujourd'hui annoncé que le Timor-Leste est un Pays conforme à l'ITIE. Le Timor-Leste a terminé le processus de validation en avril. Le Rapport final de Validation a été approuvé par le groupe de travail de l'ITIE pour le Timor-Leste le 6 avril 2010. Le Conseil d'administration de l'ITIE a examiné le rapport et a déclaré aujourd'hui :

Le Conseil d'administration de l'ITIE a déclaré le Timor-Leste Pays conforme à l'ITIE à partir du 1er juillet 2010. Selon les Règles de l'ITIE :

  • Le Timor-Leste devra voir sa validation approuvée à nouveau dans les 5 ans (c'est-à-dire avant le 1er juillet 2015) ;
  • Les parties prenantes de ce processus peuvent demander que soit initiée une nouvelle validation, à n'importe quel moment, si elles pensent que le processus doit être passé en revue ; et
  • Une fois le pays déclaré conforme à l'ITIE, si la mise en œuvre de l'ITIE semble ne plus répondre aux exigences requises de prétention à la conformité, le Conseil d'administration se réserve alors le droit de demander à ce pays qu'il fasse l'objet d'une nouvelle validation ou d'informer le pays qu'il risque d'être déclassé de l'ITIE.

Le Conseil d'administration félicite le Timor-Leste pour son engagement et son leadership. Le Conseil d'administration félicite également le groupe de travail multipartite du Timor-Leste pour sa collaboration intense et son suivi efficace du processus de mise en œuvre de l'ITIE.

Le Conseil d'administration de l'ITIE demande au gouvernement et au groupe de travail multipartite de s'assurer que les recommandations émises par le responsable de la validation sont intégralement implémentées et confie la tâche au Secrétariat international de l'ITIE de lui faire parvenir régulièrement des rapports relatifs à la progression de celles-ci.

Pour de plus amples informations sur la mise en œuvre et la validation de l'ITIE au Timor-Leste, veuillez contacter M. Sam Bartlett, directeur régional.