Dernières nouvelles

Le Conseil d'administration de l'ITIE suspend le Libéria pour n'avoir publié son Rapport ITIE dans les temps

Le gouvernement est encouragé à remettre la mise en oeuvre de l'ITIE sur les rails

Le Conseil d'administration de l'ITIE a décidé le 4 septembre 2018 de suspendre le Libéria pour n'avoir pas publié son Rapport ITIE portant sur l'exercice se terminant en juin 2016 dans les temps (1er juillet 2018). La décision fait suite à une demande du gouvernement du Libéria de proroger le délai de publication prévu par la Norme ITIE. Le Conseil d'administration a conclu que la demande ne remplissait pas les critères pour accorder une prorogation.

"C'est dommage que le Libéria n'ait pas été en mesure de respecter le délai de publication pour son rapport. Nous espérons qu'il s'agit là d'un souci temporaire. Nous encourageons le gouvernement à consulter toutes les parties prenantes pertinentes afin de s'assurer qu'elles sont toutes bien représentées au sein du Groupe multipartite de l'ITIE Libéria, conformémement à la Norme ITIE", déclare le directeur exécutif a.i. de l'ITIE, Eddie Rich. "Le Secrétariat international reste disponible pour soutenir le pays".

Conformément à la Norme ITIE, le Conseil d'administration pourra lever la suspension dès que le Rapport en souffrance sera adopté par le Groupe multipartite et publié dans les six mois suivant l'expiration du délai (donc au 31 décembre 2018).

Le Conseil d'administration a noté dans sa décision de suspension que la demande de prorogation n'avait pas été adoptée par le Groupe multipartite étant donné que ce dernier n'avait pas été reconstitué à la fin de son mandant en octobre 2017. Le Conseil d'administration en appelle au gouvernement à renouveler le Groupe multipartite et à insuffler un nouvel élan à la mise en oeuvre de l'ITIE, en partenariat avec le secteur et les organisations de la société civile.

Le Conseil d'administration a également refusé d'accorder au Libéria une prorogation de son délai de Validation, notant que la demande ne remplissait pas non plus les critères. Le Conseil d'administration note en prenant cette décision qu'un Groupe multipartite renouvelé pourrait évaluer les progrès, publier le Rapport ITIE en souffrance et examiner s'il convenait de présenter un demande de prorogation du délai de Validation.

Le Libéria est l'un des premiers pays à avoir mis en oeuvre l'ITIE et les progrès au fil des années se sont avérés capitaux dans l'élaboration de la Norme ITIE 2013. En 2017, le Libéria a prouvé qu'il faisait des progrès significatifs dans la mise en oeuvre de la Norme ITIE, dans le cadre d'une des premières Validations de ce type en Afrique. La Validation est le mécanisme d'assurance-qualité de l'ITIE. La deuxième Validation du Libéria doit commencer le 24 novembre 2018.