Le Kazakhstan en tête sur la ponctualité de ses données ITIE

Le premier pays à publier ses chiffres 2014

Avec la publication du Rapport ITIE 2014 le 29 septembre, le Kazakhstan est le premier pays de l'ITIE à publier ses données ITIE 2014. Le rapport documente 26,9 milliards d'USD de revenus publics provenant du secteur extractif, constituant plus de la moitié des recettes budgétaires et plus de deux tiers des exportations totales en 2014.

Malgré la forte dépendance du pays au secteur du pétrole, la contribution du secteur aux recettes publiques totales a diminué de 73 % à 66 %, principalement en raison de la chute des prix.   Le rapport documente presque les mêmes revenus par rapport à l'année précédente en monnaie locale (convertis en dollars, cela semble être une baisse significative).

Dans le même temps, les paiements des entreprises pour des projets sociaux ont augmenté. La compagnie pétrolière nationale KazMunaiGaz et ses filiales ont augmenté leurs dépenses sociales de près de 50 %, à près de 70 millions d'USD. Ce chiffre n'est pas inclus dans le total des revenus publics de ressources extractives, car ces paiements sont effectués par les entreprises directement aux régions.

Maria Lobacheva , de l'organisation de la société civile « Echo », a déclaré : « Le Rapport ITIE 2014 fournit une image complète de l'industrie extractive du Kazakhstan. Le NSC a eu des discussions approfondies pour s'assurer que ce rapport fournit des informations détaillées sur l'ensemble des revenus et des paiements et pour satisfaire le grand public qui réclame ces informations. »

Le président du NSC et le président du Comité de la géologie et de l'utilisation du sous-sol, Bazarbai Nurabaev, a ajouté : « L'élaboration du Rapport ITIE 2014 a montré, encore une fois, que les membres du Conseil national des parties prenantes, en dépit de leurs propres intérêts, travaillent bien ensemble. »  

Améliorations apportées aux communications en ligne

Le Kazakhstan prend la tête de l'intégration des Rapports ITIE en demandant que les entreprises présentent leurs Rapports ITIE dans le cadre d'autres rapports obligatoires pour les titulaires de permis du sous-sol, en utilisant une plate-forme en ligne existante auprès du Ministère de l'énergie. Le système sera encore amélioré. M. Nurabaev a dit : « Nous travaillons actuellement sur l'amélioration de notre système de communication électronique (EGSU), qui a été créé pour recueillir des données pour les Rapports ITIE. Ce système s'est avéré fructueux au cours du processus de collecte de données pour les rapports ITIE 2012, 2013 et 2014, bien qu'il doit encore être amélioré. Nous espérons maintenant le développer davantage pour nous permettre de rapprocher les données automatiquement . «

Rendre l'information accessible

Un défi majeur reste à assurer que les rapports sont utilisés pour promouvoir le débat et les réformes dans le secteur. « La plupart de ces chiffres n'ont pas beaucoup de sens si on ne les explique pas avec plus de détails », a déclaré le coordinateur national de l'ITIE, Ruslan Baimishev, lors de la 7e Conférence nationale de l'ITIE à Astana, où le rapport a été publié. « Un de nos principaux objectifs est d'informer le public et c'est dans cet esprit que nous avons créé une version abrégée du Rapport ITIE 2014 qui montre ses principales conclusions et explique le processus de l'ITIE au Kazakhstan. »

Voulez-vous en savoir plus sur l'ITIE au Kazakhstan ? Visitez la page du pays ici.

Vous pouvez télécharger le rapport 2014 ici en russe : http://geology.gov.kz/ru/otchety/otchety-po-sverke-i-drugie

 Présentation du Rapport ITIE 2014 du Kazakhstan: