Dernières nouvelles

L'Azerbaïdjan publie des données entreprise par entreprise

Le Rapport ITIE 2013 révèle pour la première fois les versements individuels des entreprises.

Après plus d'une décennie d'efforts pour la mise en œuvre de la Norme ITIE, l'Azerbaïdjan a pour la première fois dévoilé les sommes que les sociétés privées pétrolières, gazières et minières en activité dans le pays versent au gouvernement. Cette information a été révélée dans un Rapport ITIE (ETIE) récemment publié par l'Azerbaïdjan, couvrant l'année 2013. Davantage de sociétés ont divulgué de l'information en 2013 (26 en 2012 et 38 en 2013) grâce à la désagrégation par les entreprises ayant des accords de partage de production (PSA).

Le rapport dévoile une large palette d'informations nouvelles sur le secteur

Après la publication du rapport, Shahmar Movsumov, président de la Commission sur l'ITIE et directeur exécutif du Fond Pétrolier d'État de la République d'Azerbaïdjan a déclaré : « Le dernier Rapport ITIE est d'une importance capitale pour l'Azerbaïdjan car c'est le premier rapport effectué selon la nouvelle Norme ITIE qui dévoile un large éventail d'informations au public. Les citoyens ont maintenant l'opportunité d'avoir un œil sur les opérations clé du secteur de l'extraction. La publication de ce rapport réaffirme le profond engagement du gouvernement de l'Azerbaïdjan pour la transparence, ce qui constitue de solides bases pour l'avenir de l'ITIE et assure une surveillance encore plus stricte des revenues du secteur de l'extraction. »

En plus du montant des versements des entreprises, le nouveau rapport contient des informations contextuelles accessibles sur le secteur de l'extraction en Azerbaïdjan, dont la structure de propriété des entreprises qui participent à des accords de partage de production. Le rapport contient ensuite une description du rôle de l'entreprise publique SOCAR, qui représente le gouvernement dans toutes les transactions pétrolières via des actions dans des entreprises associées.

A la lumière du défi que représentait la mise en œuvre de l'ITIE cette année, la publication de ce rapport est un signal fort de l'engagement de toutes les parties prenantes à continuer à travailler ensemble.

Gubad Ibadoghlu, représentant la société civile dans le Groupe multipartite de l'Azerbaïdjan a déclaré : « D'une manière générale, le Rapport ITIE 2013 rassemble une grande quantité d'informations très importantes pour tous les citoyens de l'Azerbaïdjan. C'est pourquoi j'estime que c'est un pas en avant dans l'amélioration de la transparence. »

Il déclara ensuite : « Les analyses ont montré qu'une grande partie du Rapport ITIE 2013 correspondait aux Exigences de l'ITIE. Cependant, ce rapport ne respecte pas complètement les Exigences de la Norme ITIE sur un certain nombre de points, en particulier la partie concernant la participations de la société d'État dans les entreprises d'extraction. De plus, ce document comporte certaines failles et des incompréhensions en ce qui concerne le processus de réconciliation. »

Chiffres clé

Le pétrole et le gaz demeurent les moteurs essentiels du développement économique de l'Azerbaïdjan. En 2013, le secteur de l'extraction a rapporté 19,6 milliards d'USD (15,3 milliard d'AZN), ce qui correspond à deux tiers des recettes budgétaires totales. Comparé aux chiffres de 2012, c'est une légère baisse, due à la volatilité des prix. Le rapport montre également que 92 % des exportations du pays proviennent du pétrole et du gaz.

 

Pour plus d'informations sur l'ITIE de l'Azerbaïdjan, veuillez visiter la page du pays sur le site Internet ITIE  et le site internet national ITIE.

Vous pouvez télécharger le rapport ici : https://eiti.org/files/aze_eiti_report_2013.pdf