Dernières nouvelles

Meilleurs vœux de l'ITIE

Alors que l’année touche à sa fin, je me rappelle mes pensées pour 2009. En juillet 2009, j’ai écris que « nombre des louanges [faites à l’ITIE] sont prématurées. L’ITIE reste jeune. Alors que les pays approchent la validation…nous obtenons pour la première fois une meilleures image de la manière dont la relation entre transparence, approche multipartite et développement fonctionne ». Dans mon message pour la nouvelle année 2009, j’ai promis une explosion de l’activité en matière de validation en 2010. Je suis heureux que ceci ait été le cas.

  • 18 pays ont entrepris la validation. Cinq pays sont devenus conformes ;
  • 23 pays ont publié des rapports de réconciliation. Près d’un demi-milliard de personnes ont accès aux informations concernant les revenus de leurs pays provenant des ressources naturelles ;
  • L’Afghanistan, l’Indonésie, l’Irak et le Togo ont rejoint l’ITIE. Ensemble, cela représente 325 millions de personnes supplémentaires vivant dans des pays mettant en œuvre l’ITIE. 

A l’occasion de notre Conférence mondiale à Paris en mars, nombre d’entre nous allons nous rencontrer pour discuter de nos expériences, notamment évoquer comment l’ITIE

  • instaure la confiance et le dialogue
  • améliore la gouvernance
  • aide les gouvernements à gérer et instaurer la croissance et le développement
  • attirer les affaires et améliorer le climat d’investissement.

Il me parait de plus en plus clair que la culture de transparence et de responsabilisation s’enracine dans les pays mettant en œuvre l’ITIE. Mais vous ne souhaitez certainement apprendre cela de moi. Inscrivez-vous à la Conférence sur www.eitiparis.org pour venir écouter cela dit par des chefs d’Etat de pays mettant en œuvre l’ITIE, de grands chefs d’entreprise, de responsables de la société civile, des officiels des gouvernements ainsi que des citoyens affectés et des membres des communautés.

Des milliers d’entre vous sont impliqués dans des groupes d’activistes, des entreprises, des gouvernements mettant en œuvre ou soutenant l’ITIE, la recherche, les médias, la législation, l’assistance technique, la réconciliation, la validation, la communication afin d’aider à atteindre ces résultats et je vous félicite tous pour le travail réalisé cette année. Vous savez tous autant que moi qu’il reste beaucoup à faire. 2011 devra être une fois encore une année chargée, marquée par trois étapes importantes :

  1. La Conférence mondiale au mois de mars à l’occasion de laquelle nous attendons environ 800 participants, dont plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement. Un nouveau Conseil d’administration et Président seront élus avec de nouvelles idées et priorités.
  2. 2011 sera aussi l’année de nombreuses validations. Nous nous attendons à ce que le nombre de pays conformes double au moins, et nous nous réjouissons que les nombreuses recommandations des différents rapports de validation soient mises en œuvre. Devenir conforme ne signifie pas que le travail est fait. Il s’agit plutôt d’un espace de transparence, de responsabilisation et de réformes plus vastes.
  3. Construire à partir des leçons du processus de Validation, 2011 verra une révision des Règles de l’ITIE afin d’assurer qu’elles incitent les pays à toujours chercher à s’améliorer. 

Comme je l’ai dit dans mon message l’an passé, l’ITIE reste jeune mais constitue un standard global établi – jeune encore pour apprendre des expériences, suffisamment solide pour évoluer et s’améliorer, suffisamment importante pour avoir un impact.

Où que vous soyez, le Secrétariat international de l’ITIE et moi-même vous souhaitons à tous une bonne année. Nous nous réjouissons de continuer à travailler avec vous tous en 2011.

 

Meilleures salutations

Peter Eigen, Président de l’ITIE