Dernières nouvelles

Président Humala : la transparence et l’ITIE sont nécessaires pour aider à « panser les plaies » au Pérou

Allocution du président péruvien lors de l'inauguration de la conférence ITIE à Lima.

LIMA, PÉROU le 26 juin 2012  - Le président péruvien, Ollanta Humala, s’est exprimé aujourd’hui sur l’importance de la transparence pour aider à panser les plaies du secteur minier au Pérou. Il a insisté sur le rôle joué par l’ITIE Pérou pour « panser ces plaies » et construire les fondations pour un développement futur.

L’ITIE Pérou garantit aux citoyens la possibilité de voir combien le gouvernement reçoit des entreprises qui extraient les ressources naturelles du pays. Le Pérou est devenu le premier pays d’Amérique latine à atteindre le statut de pays Conforme à la norme ITIE mondiale au début de l’année 2012.

Plus de 200 participants ont entendu l’allocution du Président à l’occasion de l’ouverture de la conférence ITIE à Lima intitulée " Gouvernement ouvert et Transparence dans les Industries extractives en Amérique latine et dans les Caraïbes ", un événement co-organisé par le gouvernement péruvien, la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de développement et l’ITIE.

La Présidente de l’ITIE, Clare Short a adressé un message de bienvenue aux hauts responsables d’une quinzaine de pays d’Amérique latine participant à cette conférence, y compris, le Guatemala, Trinidad & Tobago qui mettent déjà en œuvre l’ITIE. Elle a profité de cette occasion pour souligner le récent engagement de la Colombie à mettre en œuvre l’Initiative. Après avoir félicité le Pérou pour avoir atteint la Conformité et pris l’initiative d’innover en se servant du processus pour couvrir les transferts infranationaux, Clare Short a rappelé que les progrès ne devaient pas s’arrêter là. Elle a déclaré que l’impact de l’ITIE ne serait durable qu’à la condition que l’ITIE Pérou aille plus loin et ce en traitant des éléments de préoccupations de tous les citoyens.

Le dernier rapport ITIE péruvien a révélé que le gouvernement avait reçu plus de 5 milliards de dollars US en 2010, soit un montant environ six fois plus élevé qu’en 2004, date à laquelle le Pérou a commencé à divulguer ces chiffres. Plus de 60% des revenus sont issus du secteur minier, toutefois, le gouvernement a également reçu plus d’un milliard de dollars US de l’exploitation du pétrole et du gaz. En Amérique latine, les revenus issus des secteurs extractifs ont été multipliés par 20, ces dix dernières années.

La Conférence sera suivie de la réunion du Conseil d’administration international de l’ITIE qui se déroulera les 27 et 28 juin.

 

Notes aux Éditeurs/Journalistes

• Les demandes d’informations émanant des médias peuvent être adressées au Responsable de la Communication M. Anders Tunold Kråkenes au Secrétariat international de l’ITIE en appelant le +47 4666 2888 ou par courriel à l’adresse suivante :  akrakenes@eiti.org.

• Mme Short a été élue Présidente du Conseil d’administration international de l’ITIE en mars 2011. Mme Short a été Secrétaire d’État britannique pour le Département du Développement international de 1997 à 2003. Sa biographie est disponible à http://eiti.org/cshort.