La RD Congo dévoile ses revenus miniers et pétroliers pour les années 2008 et 2009

La République démocratique du Congo (RDC) a rendu public ce mois-ci les paiements reçus par le gouvernement congolais des entreprises pétrolières et minières actives dans le pays en 2008 et 2009. Le gouvernement a déclaré avoir perçu un total de 771 millions de dollars US au titre de l’exploration et extraction minière et pétrolière. Cependant, des écarts importants et inexpliqués ont été relevés entre les chiffres divulgués par les entreprises et ceux du gouvernement dans le secteur minier industriel et artisanal.

Conformément aux exigences de la norme ITIE, ces chiffres sont publiés dans un rapport ITIE qui consiste en une réconciliation indépendante de ce que le gouvernement congolais dit avoir perçu et de ce que les entreprises pétrolières et minières déclarent avoir payé.

Le rapport ITIE 2008-2009 de la RDC révèle des écarts importants et inexpliqués entre les informations fournies par les entreprises et celles divulguées par le gouvernement à la fois dans le secteur minier industriel et artisanal. Les parties prenantes en RDC ont souligné la taille importante et la complexité du secteur minier ainsi que la nécessité de renforcer les capacités du gouvernement et des entreprises dans la compréhension des exigences de l'ITIE afin d’améliorer la qualité des rapports en RDC.

Selon le rapport, la contribution du secteur pétrolier au budget de l'État s’élevait à plus de 550 millions de dollars US en 2008-2009, alors que celle du secteur minier se chiffrait à moins de 200 millions de dollars US. Le rapport ne contient pas d’informations détaillées entreprise par entreprise des paiements effectués au gouvernement.

« La RDC devrait intensifier ses efforts afin de rendre public de façon cohérente et précise les recettes du secteur extractif » a déclaré Jean Claude Katende, membre du Groupe multipartite de l’ITIE en RDC. « Ce n'est qu'à travers davantage de transparence et de responsabilité que les immenses ressources de la RDC pourront bénéficier à tous les citoyens. » a-t-il ajouté.

Jonas Moberg, Chef du Secrétariat international de l'ITIE a salué la publication du second rapport ITIE de la RDC, et déclaré que «face à tant de défis, la RDC devrait être félicitée pour ses efforts visant à divulguer des informations sur les revenus du secteur extractif aux Congolais. Les écarts relevés montrent qu'il reste beaucoup à faire pour parvenir à plus de transparence des recettes issues de l’exploitation des vastes ressources naturelles de la RDC."

Des activités de sensibilisation autour des conclusions du rapport sont en cours dans les provinces minières et pétrolières afin de permettre aux communautés et aux citoyens de discuter des informations publiées et de demander des comptes au gouvernement sur l'utilisation des revenus générés. Le rapport ITIE peut être consulté sur le site Internet de l’ITIE RDC à: http://www.itierdc.org/

Pour en savoir plus sur l'ITIE en République démocratique du Congo, veuillez consulter: http://eiti.org/fr/republique-democratique-du-congo