Dernières nouvelles

Des revenus marginaux pour les secteurs pétrolier et minier albanais

Le rapport ITIE 2010 du pays vient juste d’être publié.

L’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives d’Albanie (ALBEITI) a publié son second rapport ITIE, révélant qu’en 2010, le gouvernement n’a reçu qu’un peu moins de 50 millions de dollars US en taxes et autres paiements de ses secteurs pétrolier et minier. Tandis que l’Albanie dispose de gisements riches en pétrole, en nickel, en chromite et en cuivre, le pays de la région des Balkans occidentaux n’a vu aucun revenu significatif de ses activités extractives, à ce jour.

Selon le rapport ITIE publié le 26 décembre 2012, le secteur pétrolier reste toujours un contributeur mineur à l’économie albanaise. Les taxes, frais et redevances du secteur pétrolier s’élèvent à seulement 1% du total des revenus du gouvernement pour 2010. La majorité (54%) provient directement de la part directe en brut produit détenue par le gouvernement, suivie par les redevances (42%) qui sont payées à titre d’un pourcentage fixe sur tous les revenus, quels que soient les profits ou les revenus des opérateurs.

Le secteur minier est encore plus marginal avec des gains ne représentant qu’à peine 0,2% des recettes fiscales de l’Albanie en 2010. Toutefois, l’on observe une croissance de 0.07% en comparaison à 2009 selon le rapport ITIE de cette même année. Le secteur est encore caractérisé par un nombre important d’opérateurs de petite taille dispersés à travers le pays. Bien que 800 permis aient été octroyés aux entreprises minières, les six plus grands opérateurs industriels comptabilisent à eux seuls 40% des paiements du secteur.  En 2010, la plupart des paiements fiscaux du secteur minier proviennent des redevances.

Les écarts nets entre les paiements et les revenus s’élèvent à 2,1% pour le secteur pétrolier et à 0,4% pour le secteur minier.

En 2010, l’Albanie a tiré 17 dollars US par habitant des taxes imposées aux entreprises minières et pétrolières dans le pays avec une population qui est maintenant tombée sous la barre des trois millions d’habitants.

L’Albanie a jusqu’au 25 avril 2013 pour achever sa seconde Validation ITIE, le mécanisme d’assurance qualité qui vérifie la Conformité d’un pays à la norme ITIE.