Dernières nouvelles

Trafigura divulguera ses paiements aux gouvernements pour l'achat de pétrole

Jonas Moberg : « Nous espérons que cela encouragera la transparence au niveau du négoce des produits de base. »

Oslo, le 18 novembre 2014 — Trafigura Beheer B.V., l’un des premiers négociants mondiaux en produits de base, a annoncé aujourd’hui son soutien à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), la norme mondiale pour l’amélioration de la transparence des revenus issus des ressources naturelles. Ce soutien s’inscrit dans le cadre de la nouvelle politique de cette société qui entend désormais publier les paiements qu’elle effectue aux gouvernements des pays où elle est active.

Saluant l’engagement de Trafigura, l’ITIE a invité tous les négociants en produits de base à s’associer aux travaux visant à établir des lignes directrices exhaustives et pratiques en matière de déclaration, en vue d’instaurer davantage de transparence et de redevabilité dans ce secteur.

Jonas Moberg, chef du Secrétariat international de l’ITIE, a déclaré : « Nous saluons le soutien de Trafigura à l’ITIE et, plus important encore, sa volonté d’aligner ses politiques sur les Principes et les exigences de transparence de l’Initiative. Nous espérons qu’il en découlera de nouveaux progrès en direction d’une redevabilité accrue dans le négoce des produits de base. » Dans la pratique, la nouvelle politique de Trafigura se traduira par la divulgation des paiements de cette société aux gouvernements conformément à l’approche adoptée par le Groupe multipartite de l’ITIE dans chaque pays de mise en œuvre. Cela devrait permettre l’amélioration du processus de déclaration ITIE, car les revenus des gouvernements pourront être rapprochés avec les déclarations de Trafigura.

Et Jonas Moberg d’ajoute : « Comme le négoce de pétrole, de gaz et de minéraux est aujourd’hui l’objet d’un examen accru, la divulgation des paiements effectués à l’État ne pourra qu’en être améliorée. L’ITIE à elle seule n’est pas à même d’assurer la pleine transparence et redevabilité du négoce de produits de base, mais il s’agit là d’un bon point de départ, de nature à permettre aux citoyens qui souhaitent recevoir cette information d’y accéder exhaustivement. »

Jeremy Weir, directeur général de Trafigura, a déclaré de son côté : « Cette politique témoigne de l’engagement de Trafigura envers la transparence et la redevabilité, que nous considérons comme des éléments essentiels du commerce responsable et d’une gestion améliorée des secteurs relatifs aux ressources naturelles. Nous estimons qu’en tant que négociants en produits de base de premier plan, il nous incombe de divulguer les montants que nous versons aux gouvernements et à leurs compagnies nationales des pétroles, et qu’il incombe aux gouvernements de montrer comment le produit de ces achats a contribué au développement socioéconomique de leur pays. Nous pensons que l’ITIE constitue le mécanisme approprié pour la divulgation exhaustive et responsable d’informations pertinentes à l’intention des citoyens. »

Pour de nombreux pays riches en ressources naturelles, le produit de la vente du pétrole représente une source de revenus très conséquente. L’ITIE fait obligation aux gouvernements et entreprises d’État de tels pays de divulguer une information sur ces ventes. Les divulgations émanant des négociants en produits de base permettront de rapprocher et de vérifier ces chiffres. La disponibilité de sources d’information supplémentaires produira des données plus fiables et un débat public mieux informé.

La divulgation des paiements versés aux gouvernements en contrepartie de pétrole entraînera la réduction du risque de corruption et l’amélioration de la redevabilité des entreprises d’État qui vendent du pétrole, du gaz et des minéraux pour le compte du gouvernement.

Pour plus de précisions, prière de lire la Note d’information du Secrétariat international sur cette question, qui contient des exemples provenant de l’Irak, du Nigéria et de la République du Congo. 

Mesdames, Messieurs les rédacteurs en chef:

  • Pour des précisions complémentaires, veuillez vous reporter au communiqué de presse de Trafigura et à la politique de Trafigura concernant les paiements aux gouvernements (Trafigura policy on payments to governments)sur le site Internet www.trafigura.com
  • L’ITIE est une coalition de gouvernements, d’entreprises, de groupes de la société civile, d’investisseurs et d’organisations internationales. Pour en savoir plus, visitez le site Internet www.eiti.org
  • L’ITIE est présidée par la Très Honorable Clare Short. Mme Short a été secrétaire d’État au Développement international de 1997 à 2003.
  • Quarante-huit pays appliquent aujourd’hui la Norme ITIE. Ces pays sont reconnus comme étant soit Conformes à l’ITIE, soit Candidats à l’ITIE. Leur liste est disponible à la page https://eiti.org/fr/countries.
  • Plus de 90 compagnies pétrolières, gazières et minières soutiennent l’ITIE. La liste de ces entreprises est présentée à la page https://eiti.org/fr/supporters/companies.

Contact

Jonas Moberg, jmoberg@eiti.org