Anglophones et lusophones passent à l'action et révèlent qui est derrière les sociétés

À qui appartient la société?​

Neuf des pays mettant en œuvre l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) dans les régions anglophones et lusophones d'Afrique se sont rencontrés à Abuja début novembre pour s'organiser en vue de la divulgation de la propriété réelle. Les discussions ont principalement porté sur la manière d'organiser le processus visant à dévoiler l'identité des personnes qui détiennent les compagnies pétrolières, gazières et minières. Ben Mellor,

The EITI inspires a culture of transparency: Does Kazakhstan need to publish standalone EITI reports anymore?

Kazakhstan has implemented the EITI for ten years, and is seen as a flagship for natural resource transparency in the region. EITI reports have significantly enhanced information in the extractive sector, disclosing disaggregated revenue data and data on social investments, local content, production, exports, etc. Most of this information was not available to the public before.

Le Conseil d’administration inaugure une nouvelle ère de divulgations systématiques

La Norvège devient le premier pays à passer de la déclaration ITIE à la divulgation systématique complète

25 octobre 2017 - Le Conseil d’administration de l’ITIE a décidé aujourd’hui que la Norvège pouvait aller de l’avant avec la « mise en œuvre intégrée ». Cette décision fait suite à une demande soumise au Conseil d’administration de l’ITIE cette année.

Mainstreaming of the EITI into the Kyrgyz Republic mining sector governance system

EITI, in collaboration with NRGI, held a two day workshop in Bishkek, Kyrgyz Republic from 8-9 June. The main purpose of the workshop was to kick off the mainstreaming feasibility work supported by the World Bank's EGPS and carried out by Eurasia Foundation of Central Asia (EFCA). The workshop also discussed corrective actions from the first Validation and a recent benchmarking study of NRGI.

Mainstreaming the EITI in Norway: stalling or advancing transparency?

Members of the Norwegian multi-stakeholder group met in the margins of the EITI board meeting in Oslo to discuss the government’s recent proposal to mainstream the Norwegian EITI process. The plan is to move from producing reports to making use of existing government and company disclosures. 

In practice, a number of EITI implementing countries are already making the information required by the EITI Standard available through government and corporate reporting systems (databases, websites,

Traquer les revenus extractifs en Mauritanie

Mohamed Said Ould Ahmed, directeur de la recherche et des statistiques au Trésor Mauritanien, et Stephan Eggli & El Hadramy Mohamed Mahmoud, conseillers techniques de la GIZ, sur les efforts de la Mauritanie pour intégrer le reporting ITIE.

Les revenus des industries extractives représentent un enjeu important en termes de poids économique, d'impact sur le budget national et de bonne gouvernance dans la gestion publique plus généralement. En 2014,

Comment relever les défis de l’intégration de l’ITIE: les leçons du pilote MAP-X en République Démocratique du Congo

A l’heure où les industries extractives tendent vers plus de transparence, les parties prenantes font face à de nouveaux défis liés à la prolifération des données, leur fragmentation, leur dispersion et le contrôle de leur qualité. Il est plus important que jamais de pouvoir relever ces défis afin de soutenir les systèmes existants et les faire gagner en efficacité, d’éviter la duplication, de gérer les attentes,

Pages