Communiqué de presse : Les États-Unis ont été acceptés en tant que membre de l'organisme garant de la transparence des ressources naturelles.

Secrétaire Jewell, fière de mener le processus ITIE aux États-Unis et d'aller encore plus loin avec les réformes.

Oslo, le 19 mars 2014 - Les États-Unis ont été acceptés aujourd'hui en tant que pays "Candidat" à la Norme de transparence mondiale de l'ITIE. Ils rejoignent ainsi la quarantaine de pays qui se sont engagés à améliorer la transparence des revenus du gouvernement issus de l'extraction des ressources naturelles.

En rejoignant l'ITIE, le gouvernement américain s'engage maintenant à garantir la totale transparence des revenus extractifs des territoires fédéraux, tels que ceux issus de l'extraction de son pétrole offshore. Il promet également de collaborer avec les organisations commerciales et celles de la société civile pour garantir un débat informé sur la manière dont ces ressources naturelles sont gérées.

Clare Short, Présidente de l'ITIE, a déclaré :

« Les citoyens des États-Unis veulent évidemment que les ressources naturelles sous propriété gouvernementale soient gérées correctement et que l'argent qu'elles génèrent soit utilisé à bon escient. À travers l'ITIE États-Unis (US EITI), les citoyens américains seront en mesure de suivre le parcours de l'argent récolté à partir des ressources naturelles du sol vers les caisses de l'État, et d'utiliser cette information pour tenir le gouvernement responsable ».

La Secrétaire américaine de l'Intérieur, Sally Jewell, a déclaré :

« L'annonce d'aujourd'hui souligne l'engagement continu et indéfectible du Président Obama à donner l'exemple en promouvant la transparence, la redevabilité et la bonne gouvernance d'un point vue national et international.  En tant que gestionnaire des ressources naturelles appartenant à chaque citoyen américain, le Département américain de l'Intérieur est fier de mener ce processus pour aller au-delà des réformes existantes en matière de transparence et de redevabilité vis-à-vis de la gestion de nos ressources naturelles qui ont été lancées sous cette administration. Cette étape importante témoigne également du travail collaboratif et participatif du Groupe multipartite US EITI, qui travaille dur pour résoudre les défis complexes présentés par le secteur extractif américain et arriver à un consensus anonyme quant à la Candidature des États-Unis. 

En tant que pays Candidat, les États-Unis ont trois ans pour mettre en œuvre pleinement la Norme de transparence de l'ITIE et pour s'y conformer.

 

Notes aux rédacteurs

  • L'ITIE est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales. Vous pouvez en apprendre davantage à l'adresse www.eiti.org
  • L'ITIE est présidée par l'Honorable Clare Short. Mme Short a été la Secrétaire d'État britannique au développement international (1997-2003).
  • 44 pays mettent actuellement en œuvre l'ITIE et sont reconnus comme soit comme pays Conformes soit comme pays Candidats. Vous trouverez la liste des pays à l'adresse suivante www.eiti.org/countries.