Dernières nouvelles

La mise en oeuvre de l'ITIE au Kazakhstan améliore la transparence dans le secteur extractif

Le Conseil d’administration juge que le pays a fait des “progrès significatifs”.

13 février 2018 – Le Conseil d’administration de l’ITIE a décidé aujourd’hui que le Kazakhstan avait fait des progrès significatifs dans la mise en œuvre de la Norme ITIE. La décision souligne les progrès accomplis par le gouvernement et par le Conseil National des Parties prenantes pour « améliorer la transparence et la responsabilisation des industries extractives en fournissant des informations ponctuelles et fiables au public, y compris la société civile, les médias et les communautés locales affectées ». Le Conseil d’administration note également comment le Kazakhstan a élargi son rapportage ITIE par étapes pour répondre à la demande d’informations croissante, y compris sur le contenu local, les investissements sociaux et le transport du pétrole, du gaz et des minerais.

Fredrik Reinfeldt, président de l’ITIE, a déclaré :

 « Je suis ravi de voir la façon dont l’ITIE au Kazakhstan fonctionne comme un forum permettant de répondre à la demande d’information du public à propos du secteur pétrolier, minier et gazier du pays. J’encourage le gouvernement et le Conseil National des Parties prenantes à mettre en œuvre les recommandations issues de la Validation et à préserver l’espace de dialogue entre gouvernement, entreprises et société civile. »

Ruslan Baimishev, membre du Conseil d’administration de l’ITIE et directeur du département pour l’utilisation des sous-sols au Kazakhstan, a noté :

« Le Kazakhstan a encore une fois progressé dans la mise en oeuvre de l’ITIE. L’ITIE a contribué à la mise en œuvre de meilleures pratiques dans le secteur, contribuant à réformer le secteur et à optimiser les processus des entreprises. Malgré ces résultats, nous voyons encore un fort potentiel de développement et nous poursuivrons le travail pour assurer encore plus de transparence dans le secteur. »

Le Conseil d’administration de l’ITIE a félicité le Kazakhstan d’avoir publié des données financières et autres informations sur les industries extractives dans les systèmes gouvernementaux. Le public peut accéder à la base de données du gouvernement pour tracer les obligations contractuelles ainsi que le lancement du cadastre de licences et de données géologiques en ligne.  Ce travail permet d’assurer que le Kazakhstan s’éloigne par étapes des rapports ITIE indépendants et passe à une approche plus ponctuelle et systématique. Malgré ces progrès, le Conseil d’administration a fait une série de recommandations visant à renforcer la transparence, en assurant l’accès du public à l’information sur les entreprises d’Etat, les premières ventes de pétrole et la gouvernance du fonds national.

Fiche d’évaluation

Notes