Dernières nouvelles

L’ITIE publie des données sur le respect des attentes à l’égard des entreprises soutenant l’ITIE

Aujourd’hui, l’ITIE a publié des données qui étayent son évaluation du respect de 62 entreprises actives dans le commerce des hydrocarbures, des minéraux et des matières premières aux attentes à l’égard des entreprises soutenant l’ITIE. En tant que premier exercice depuis l’introduction des attentes en 2018, l’évaluation a constitué un processus d’apprentissage pour le Secrétariat international et les entreprises soutenant l’ITIE, en mettant en évidence les possibilités de renforcer la transparence des entreprises et la redevabilité dans le secteur extractif.

Un résumé des résultats de cette évaluation a été publié en juin 2021. Le Conseil d’administration de l’ITIE a convenu par la suite de publier les résultats de l’évaluation portant sur les entreprises individuelles, qui sont basés sur des informations accessibles au public.

« La publication des données qui ont éclairé cette première évaluation est une étape importante et bienvenue », a déclaré Helen Clark, présidente du Conseil d’administration de l’ITIE. « Elle aidera les entreprises soutenant l’ITIE, les organisations de la société civile et les gouvernements à participer au dialogue visant à améliorer la redevabilité des entreprises et la transparence. L’évaluation n’a été qu’une première étape, et il reste du travail à faire pour clarifier et expliquer les attentes : mais notre espoir est qu’elle encouragera une « course vers le sommet » pour les satisfaire, voire les dépasser ».

Lors du récent Forum sur la transparence de la propriété effective à Londres, un groupe de six entreprises soutenant l’ITIE a fait une déclaration de prise d’engagements sur la transparence de la propriété effective, qui dépasse l’attente à l’égard des entreprises soutenant l’ITIE sur la propriété effective.

Les objectifs de l’examen consistaient à sensibiliser les entreprises à l’égard des attentes, à évaluer les progrès des entreprises dans la réalisation de ces attentes, à identifier les bonnes pratiques de divulgation par les entreprises et à identifier les lacunes dans les informations fournies au Secrétariat international et aux entreprises soutenant l’ITIE quant aux domaines à améliorer. Ces objectifs ont été atteints. De nombreuses entreprises ont par la suite fourni de nouvelles divulgations ou ont mis à jour leurs déclarations en réponse au premier examen mené par le Secrétariat international.

L’évaluation a également permis de constater qu’il existe des possibilités pour rendre les attentes plus claires et plus mesurables. Lors de sa réunion d’octobre 2021, le Conseil d’administration de l’ITIE cherchera à clarifier les attentes, à envisager de recourir à des révisions pour garantir des résultats mesurables, et à confirmer un calendrier pour les évaluations futures.